Un abonnement annuel destiné à accompagner les démarches personnelles des chercheurs, experts et innovateurs; une approche hors structures et totalement confidentielle.

HappyFew permet à un chercheur, un expert ou un innovateur de développer sa trajectoire de vie professionnelle harmonieusement. Le programme ouvre un univers de possibles sans barrières ni frontières, et renforce les leviers du succès.

 

HappyFew peut, si l’abonnement se renouvelle de manière pluriannuelle, constituer un accompagnement cohérent dans la durée, au sein d’un environnement stimulant.

 

HappyFew donne accès aux services RIST susceptibles d’aider au développement de la trajectoire de vie professionnelle : le CSMP (Career Self Management Process) et l’ensemble des formations inter¹, les soirées conférences « experts »…

 

HappyFew coûte 1 500 euros HT/an, qui se financent par un apport personnel². La TVA est offerte.

 

HappyFew booster Finance

En option, un effort commun pour doubler votre salaire. Vous bénéficiez, outre les démarches « HappyFew », d’un suivi personnalisé, des crash tests, des ateliers « coworking » pour mieux construire votre offre, des contacts ouverts par les réseaux de RIST. Nous serons vos impresarios !

 

HappyFew booster Finance fonctionne sur success fees.

 

Rencontrez nos conseillers, partagez vos questions, difficultés, projets, ambitions… contact@rist-groupe.fr

 

L’équipe HappyFew :

Marjorie Bertin (Reporter, consultante RIST)

Michel Bouilleau (ex DRH du BRGM, consultant RIST)

Stéphanie Courant (coach RIST)

Yves de Saintignon (ex Responsable des projets Expert à Safran University)

François Fort (Coach RIST)

Caroline Frommer (Coach RIST)

Emmanuel Gaudin (DSI de Lagardère Groupe, consultant RIST)

Frédéric Kletz (Professeur MinesParisTech, partenaire RIST)

Vincent Loury (Coach RIST)

Philippe Portier (ex Professeur EM Lyon, consultant RIST)

 


¹En 2020 : les séminaires « Négociation complexe en R&D », « L’efficacité de la prise de parole scientifique et technique », « roadmap scientifique » et « développer ses réseaux scientifiques, techniques et d’innovation »

² Via la filiale dédiée FSquare